LA NUIT DES REINES Ou comment Henri III a viré sa cuti !

 

Comédie pseudo-historique en vers de Michel Heim

Catherine de Médicis, reine impitoyable, rêve que son fils préféré Henri III épouse Elisabeth Ire d’Angleterre, toujours célibataire bien que fort avancée en âge. Hormis une liaison incestueuse avec la Reine Margot, sa sœur, Henri n’a guère d’expérience avec les femmes. Bien que bon fils obéissant, il essayera – mais en vain – d’éviter ce mariage avec celle qu’on appelle la « reine vierge », celle-ci n’étant pas du tout de son goût !

A partir de 12 ans   –   Durée : 1h20

DISTRIBUTION

Mise en scène : Pierre Bianco
Catherine de Medicis : Giorgio Carpintieri
Marguerite de Navarre : Aude Carpintieri
Le Duc de Buckingham : François Tantot
Elisabeth Ire d’Angleterre : Robert Magurno
Henri III : Loïc Bonnet
Montage sonore : Julien Delanoue ,  Décors : Giorgio Nazaro Carpintieri ,  Costumes : Donatella Carpintieri (conception), Milena Tusa (réalisation),  Création lumière : Frank Demaret

L’INTENTION

La mise en scène que j’envisage devra servir et illustrer le texte sans déviances extravagantes, l’imagination ne doit pas être gloutonne mais généreuse et souriante.
Donc nous mêlerons l’historique et le rire, hier et aujourd’hui, avec un seul désir : divertir le plus intelligemment possible le public.
Pierre Bianco

L’AUTEUR

Michel Heim est né à Paris en 1945. Il débute au théâtre dans la compagnie Les Caramels Fous. Comédien et chanteur il écrit pour la célèbre troupe de gays militants une dizaine de spectacles musicaux cocasses et débridés, dont Les Dindes galantes qui obtient un Molière du Théâtre Privé en 2006.
Auteur d’une vingtaine de comédies pastiches, pseudo-littéraires ou historiques, il excelle en virtuose du détournement, poussant l’art du stéréotype pour en révéler les dessous plus complexes, plus humains.
En 2012, Michel Heim écrit pour la Compagnie Soleluna Besame Macho qui rencontre le succès la même année en Avignon.
Composée en exclusivité pour la Compagnie Soleluna, Le Maître et le Chanteur est sa première comédie tragique.