TANTE OLGA
Ou comment les trois sœurs ont perdu leur vertu !

 

Un «  Vrai-faux Tchékhov » déjanté signé Michel Heim !

À Simbirsk, petite ville endormie au bord de la Volga, loin des menaces de guerre qui agitent l’Europe occidentale en ce début de vingtième siècle, deux vieilles filles, les sœurs Karamazov, n’ont qu’un souci : marier leur nièce.
Un beau parti se présente en la personne d’un jeune médecin nouvellement installé à Simbirsk qui à l’air de plaire aux deux tantes aussi bien qu’à leur nièce.
L’irruption impromptue de Khalachnikov, un lieutenant de cavalerie de passage à Simbirsk, va bouleverser les projets des deux tantes et de leur nièce, ainsi que la vie du jeune médecin…
Une comédie à la manière de Tchékhov, décapante et décalée, où chacun triche, trompe son monde et se ment à lui-même, jusqu’au moment où petites cachotteries et grands secrets, mensonges et escroqueries en tout genre éclatent au grand jour, alors que l’inquiétant Lénine est de retour au pays.

À partir de 12 ans   –   Durée : 1h35

DISTRIBUTION

Mise en scène : Giorgio Carpintieri
Irina, la soeur cadette : Robert Magurno
Le jeune médecin, Roman Ivanovitch Touzenbach : Loïc Bonnet
Le jeune lieutenant, Alexeï Mikhailovitch Khalachnikov : Victor Bratovic
Olga, la sœur ainée : Giorgio Carpintieri
Natacha Pétrovna, la nièce : Aude Carpintieri
Accompagnement musical (mandole, guitare, chant) : Giacomo Anastasi
Costumes : Donatelle Carpintieri (conception), Milena Tusa, Nadine Chabannier, Michèle bonnet (réalisation)
Décors : Milena Tusa, Julien Barnier, Antoine Fouqueau,   Création lumière : Stéphan Meynet

L’INTENTION

Tante Olga est-elle vraiment vieille fille ? J’ai voulu articuler autour de ce mystère, un carrousel d’étranges personnages qui, derrière le bouclier des conventions, cachent bien leur passé et leurs désirs présents et futurs. L’histoire de Tante Olga, de sa sœur Irina et de leur nièce Natacha est une histoire banale comme on pouvait en rencontrer dans la campagne russe au tout début du vingtième siècle. Mais, un jour, on sonne à la porte et l’ordre « constitué » est soudainement… sexuellement bouleversé !
Tante Olga ou comment les trois sœurs ont perdu leur vertu est une comédie hilarante dans la lignée du style de Michel Heim qui, cette fois, se présente à la manière de Tchékhov.
Je souhaitais organiser la mise en scène en créant des situations dans lesquelles l’absurdité est mise en valeur par l’emploi des silences, des ruptures et des accélérations soudaines du rythme.
Giorgio Carpintieri

L’AUTEUR

Michel Heim est né à Paris en 1945. Il débute au théâtre dans la compagnie Les Caramels Fous. Comédien et chanteur, il écrit, pour la célèbre troupe de gays militants, une dizaine de spectacles musicaux cocasses et débridés, dont Les Dindes galantes, qui obtient un Molière du Théâtre Privé, en 2006.
Auteur d’une vingtaine de comédies pastiches, pseudo-littéraires ou historiques, il excelle en virtuose du détournement, poussant l’art du stéréotype pour en révéler les dessous plus complexes, plus humains.
En 2012, Michel Heim écrit pour la Compagnie Soleluna, Besame Macho, qui rencontre le succès la même année en Avignon.
Composée en exclusivité pour la Compagnie Soleluna, Le Maître et le Chanteur est sa première comédie tragique.